Home About HyMeX
Motivations
Science questions
Observation strategy
Modelling strategy
Target areas
Key documents
Organisation
International coordination
Working groups
Task teams
National contributions
Endorsements
Resources
Database
Data policy
Publications
Education and summer schools
Drifting balloons (BAMED)
SOP web page
Google maps data visualisation
Workshops Projects
ASICS-MED
MOBICLIMEX
MUSIC
IODA-MED
REMEMBER
FLOODSCALE
EXAEDRE
Offers Links Contacts
Science & Task teams
Science teams
Task teams
Implementation plan
Coordination
International Scientific Steering Committee (ISSC)
Executive Committee for Implementation and Science Coordination (EC-ISC)
Executive Committee - France (EC-Fr)
HyMeX France
HyMeX Italy
HyMeX Spain
Archive

Impacts des pratiques culturales sur les variations spatiales du microclimat et des flux en Crau-Camargue. Apport des données de télédétection pour le suivi de la gestion en eau des cultures.


Courault Dominique

Aujourd'hui, un enjeu socio-économique majeur est le maintien de la diversité des écosystèmes agricoles en relation avec leurs fonctions environnementales et économiques (production). L'évolution des pratiques culturales dues à diverses pressions peut conduire à des impacts positifs ou négatifs sur ces écosystèmes qu'il est important de pouvoir quantifier. La région méditerranéenne est particulièrement sensible à ces modifications de surface, avec des effets d'autant plus marqués qu'elle est soumise à des aléas climatiques parfois extrêmes. La présence de longues périodes de sécheresse amène naturellement à augmenter les irrigations, qui diminuent la température de l'air régionale et par suite peuvent modifier le rendement des cultures. L'étude de ces rétroactions culture-climat pose encore beaucoup d'interrogations à fine échelle. Une expérimentation a été conduite en 2006 sur la région de la Crau Camargue afin de quantifier l'impact des pratiques culturales sur les variations microclimatiques et les flux. Cette quantification repose sur l'utilisation :
-1) de modèles d'observations pour estimer des variables de surface à partir de données de télédétection à différentes résolutions spatiales,
-2) de modèles de processus pour simuler les transferts à l'interface sol - végétation - atmosphère,
-3) de modèle simulant le fonctionnement des cultures prenant en compte les itinéraires techniques (STICS).
Le poster proposé présentera la démarche du travail et les principales données mesurées sur la Crau-Camargue qui serviront à alimenter et valider les modèles pré-cités. Les premiers résultats de cartographie de flux et de températures de l'air seront discutés au regard du développement des différents couverts.