Home About HyMeX
Motivations
Science questions
Observation strategy
Modelling strategy
Target areas
Key documents
Organisation
International coordination
Working groups
Task teams
National contributions
Endorsements
Resources
Database
Data policy
Publications
Education and summer schools
Drifting balloons (BAMED)
SOP web page
Google maps data visualisation
Workshops Projects
ASICS-MED
MOBICLIMEX
MUSIC
IODA-MED
REMEMBER
FLOODSCALE
EXAEDRE
Offers Links Contacts
Science & Task teams
Science teams
Task teams
Implementation plan
Coordination
International Scientific Steering Committee (ISSC)
Executive Committee for Implementation and Science Coordination (EC-ISC)
Executive Committee - France (EC-Fr)
HyMeX France
HyMeX Italy
HyMeX Spain
Archive

LATEX (Lagrangian Transport EXperiment) dans le golfe du Lion


PETRENKO Anne

La circulation hydrodynamique de méso échelle et sub mésoéchelle opérant à l'interface entre le talus et le plateau continental fait partie des processus importants pour la compréhension des échanges de matière entre ces deux zones ; néanmoins, les mécanismes régissant ces processus restent, à ce jour, mal compris. A ces échelles, l'impact des processus physiques sur la biogéochimie est clairement révélé dans les études numériques mais les confirmations expérimentales sont encore rares car difficiles à obtenir en particulier pour des raisons d'adéquation entre les stratégies expérimentales étudiant l'hydrodynamique et celles étudiant la biogéochimie. Depuis une dizaine d'années, diverses campagnes (Moogli, Sarhygol, Golts, Golts/Argol, Ecolophy) ont été effectuées dans le golfe du Lion sous la direction de personnel du LOB. Une brève rétrospective permettra d'introduire une proposition de nouvelle démarche pour effectuer une étude couplée physique/biogéochimie dans le golfe du Lion. Le projet LATEX a ainsi pour objectif d'étudier le rôle de la dynamique couplée physique biogéochimie à (sub) mésoéchelle dans les échanges de matière et d'énergie entre les zones côtière et hauturière. Le chantier proposé sera réalisé sur la partie ouest du talus continental du golfe du Lion (Méditerranée occidentale). La stratégie de LATEX est fondée sur une utilisation sélective et combinée d'observations satellitales, de modélisation numérique et d'observations in situ.